Quel lien entre perte de poids et stress ?

Sommaire

 

La perte de poids, quand elle n’est pas volontaire mais due à un régime alimentaire par exemple, peut être le signe d’un dysfonctionnement, d’une maladie.

Plusieurs facteurs peuvent en être à l’origine, et il convient de les identifier. Le stress, s’il perdure, est susceptible de provoquer un trouble psychique et d’affecter la prise alimentaire et/ou l’appétit. Ainsi, il peut, chez certaines personnes, provoquer une perte de poids non désirée. Zoom sur les liens existant entre le stress et le poids.

Effets du stress sur son poids

Stress et comportement alimentaire

Le stress a de multiples effets sur le système digestif :

  • il trouble la digestion ;
  • il peut provoquer des maux de ventre ou des ballonnements ;
  • il est susceptible d’occasionner des diarrhées et/ou des constipations.

Le stress a aussi un effet sur le comportement alimentaire et l’appétit :

  • En fonction des gens, ses effets sont variés, voir même contraires. En effet, certaines personnes sont prises de fringales en réponse à un stress et vont de ce fait prendre du poids. C’est une sorte de compensation.
  • D’autres en revanche, vont perdre l’appétit, et perdre du poids. Il semble que de manière générale, les petites contrariétés stimulent la prise alimentaire, alors que les tensions plus extrêmes coupent l’appétit.

Mais encore une fois, il existe une grande variabilité en fonction des individus.

Stress et perte de poids

Le stress peut favoriser la perte de poids en influençant :

  • le comportement alimentaire : un individu stressé peut moins manger, de manière irrégulière, ou encore sauter des repas
  • l’appétit : un individu stressé peut ressentir une diminution de son envie de manger

Le stress peut également avoir une influence sur le métabolisme : il l’accélère. Ainsi, les individus stressés peuvent brûler davantage de calories, plus vite, et perdent du poids.

Différentes causes d’une perte de poids involontaire

La perte de poids involontaire, anormale et importante est appelée amaigrissement. Cette perte de poids peut être d’origine psychique ou physique.

Parmi les différents facteurs pouvant en être à la source, notons :

  • une anorexie mentale, si la personne ne s’alimente plus ou presque plus ;
  • une boulimie, si la personne se fait vomir malgré une alimentation importante voire démesurée ;
  • une infestation par le ver solitaire, appelé aussi taenia ;
  • une dépression, des troubles digestifs, comme le vomissement ou la diarrhée ;
  • une toxicomanie, une hyperthyroïdie, une pancréatite (inflammation du pancréas) ou un cancer.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider