Le stress peut-il être la cause de vertiges ?

Sommaire

 

Avoir la tête qui tourne ou l’impression que la pièce tourne autour de nous : c’est une manifestation de vertige. Le vertige est une sensation désagréable de déséquilibre ou de tournis, qui s’accompagne presque tout le temps de sueurs froides ou de vomissement.

Le vertige peut être dû à un dysfonctionnement des organes de l’équilibre, ou être un symptôme d’autres causes ou maladies. Le stress est l’un d’eux. Zoom sur le vertige et l’implication du stress dans sa manifestation.

Stress : un facteur aggravant les vertiges

Le stress, comme souvent, est un facteur aggravant qui peut favoriser l’apparition de vertiges :

  • Il n’est pas directement la cause d’un vertige mais le compte parmi ses conséquences.
  • Le stress de la vie quotidienne, au travail, à la maison, dans les embouteillages… peut provoquer une sensation de mal-être global et par conséquent une sensation de vertige.
  • Il peut aussi provoquer une sensation de panique, avec des palpitations cardiaques, une transpiration, une respiration accélérée, et une sensation de vertige et d’étourdissement.

Vertige, comment se manifeste-t-il ?

Il faut comprendre que le corps maintient son équilibre en recevant des informations issues :

  • de la plante des pieds, des articulations et des muscles, qui contiennent des capteurs de pression ;
  • des organes de l’équilibre situés dans l’oreille interne, en particulier le système vestibulaire ;
  • des yeux pour informer sur la position de la tête.

Ces informations sont captées par le cervelet, situé en arrière de la tête, qui va pouvoir donner des ordres pour maintenir l’équilibre.

La sensation de vertige survient lorsque l’un de ces informateurs fournit des données discordantes. À ce moment, on ressent une sensation de faiblesse, la tête qui tourne, une impression de mouvement ou une perte de l’équilibre.

Dans la majorité des cas, un dysfonctionnement de l’oreille interne est à l’origine de la sensation de vertige. On distingue :

  • Le vertige positionnel paroxystique bénin est l’une des causes les plus fréquentes de vertiges. Il est dû à des changements de position de la tête dans l’espace. C’est un vertige violent mais bref.
  • La maladie de Ménière, qui s’accompagne d’acouphène et de surdité.
  • La névrite vestibulaire, une atteinte virale du nerf vestibulaire.

D’autres facteurs ou maladies ont le vertige parmi leurs symptômes. On peut alors parler de « faux vertiges », par opposition aux « vrais vertiges » qui sont directement dus à un dysfonctionnement des organes de l’équilibre.

Ainsi, parmi les causes de « faux vertiges », on peut nommer :

  • les problèmes de vue, l’hypotension orthostatique, quand on passe brutalement de la position couché à la position debout ;
  • le rythme de vie : fatigue, stress, manque de sommeil ;
  • les migraines les tumeurs cérébrales les accidents vasculaires cérébraux ;
  • l’hypoglycémie, soit le manque de sucre dans le sang, l’agoraphobie, l’hystérie, l’hypertension artérielle ou l’anémie.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider