Sommaire

Le stress est un moyen pour le corps de faire face à des situations pouvant être dangereuses. Quand il est aigu, qu’il dure peu, il est bénéfique pour l’organisme. Mais quand il se prolonge, on parle de stress chronique, il peut avoir des conséquences néfastes. Il est notamment considéré comme un facteur aggravant pour l’apparition de troubles digestifs, de problèmes de peau ou encore de douleurs intercostales.

Zoom sur ces douleurs et le rôle du stress sur leur apparition.

Douleurs intercostales : qu'est-ce que c'est ?

Les douleurs intercostales sont dites "pariétales", c’est-à-dire localisées au niveau de la paroi du thorax. Ces douleurs surviennent de manière brusque et provoquent une sensation qui ressemble à celle d’un picotement ou d’une brûlure intense. Les douleurs intercostales concernent :

  • les nerfs intercostaux : on parle alors de névralgie intercostale (« névro » pour nerf et « algie » pour douleur) ;
  • les articulations des côtes ;
  • ou les muscles intercostaux.

Les douleurs intercostales effraient quand elles surviennent dans la mesure où elles peuvent être localisées proche du cœur ou des poumons. Il est d’ailleurs important de consulter un médecin pour éliminer des problèmes cardiaques (infarctus) ou pulmonaires.

Les douleurs intercostales sont en général réveillées ou amplifiées par :

  • un mouvement de la colonne vertébrale ;
  • une posture incorrecte ;
  • un mouvement respiratoire ;
  • une toux ou un éternuement ;
  • le seul fait de parler.

Causes des douleurs intercostales

Il existe de nombreuses causes à l’origine de ces douleurs, parmi lesquelles : 

  • un étirement ou une inflammation du nerf intercostal, dû par exemple à un faux mouvement ;
  • des crampes des muscles intercostaux ;
  • un froissement ou une déchirure des muscles intercostaux ;
  • une inflammation des articulations ;
  • une fracture d’une côte ;
  • une hernie discale.

Le stress peut également être une des raisons derrière les douleurs intercostales. En effet, quand le stress dure, le trouble psychique qu’il cause est susceptible de favoriser la survenue de maladies psychosomatiques. Les symptômes corporels les plus fréquents sont des troubles de type :

Ce dernier symptôme traduit l’influence du stress sur les douleurs intercostales et plus précisément sur les douleurs au niveau des muscles intercostaux et des articulations des côtes.

Il est important de noter que le stress n’est pas la cause directe de ces pathologies, et en l’occurrence des douleurs intercostales, mais il est un facteur aggravant. Chez les personnes stressées, il peut y avoir une hyperexcitabilité des nerfs intercostaux. Et dans ces cas, les nerfs provoquent des douleurs le long des côtes.

Douleurs intercostales : quel traitement ?

Le traitement des douleurs intercostales dépend de leur cause.

Si pour certaines personnes, un traitement à base d'anti-douleurs ou d'anti-inflammatoires suffira, d'autres pourront avoir besoin qu'un kinésithérapeute ou qu'un ostéopathe réalise une petite manipulation.

Ces pros peuvent vous aider