Sommaire

 

Des plaques rouges qui apparaissent sur le corps et occasionnent de vives démangeaisons sont caractéristiques d'une crise d'urticaire. Déclenchée par de multiples facteurs, certaines formes de cette affection cutanée sont directement liées au stress.

Le point maintenant.

Urticaire : une affection courante

L'urticaire est une affection cutanée relativement commune, qui touche environ 1 français sur 5 au cours de sa vie :

  • Elle se manifeste par l'éruption de papules couvrant différentes zones du corps, de couleur rosée ou rougeâtre, et de démangeaisons.
  • Il s'agit d'une inflammation, déclenchée par la libération d'histamine par les les défenses immunitaires de la peau, les mastocytes.
  • En fonction de sa durée, on distingue différents types d'urticaire :
    • l'urticaire aiguë : la crise ne perdure généralement pas plus de 24h, mais il arrive qu'elle survienne chaque jour pendant une période plus ou moins longue ;
    • on parle d'urticaire chronique lorsque les éruptions ont lieu sur 6 semaines ou plus.

Stress : facteur déclenchant de l'urticaire

L'urticaire est causé par des facteurs très variés. Il est d'origine allergique dans certains cas, mais bien d'autres éléments peuvent entraîner son apparition.

Le stress joue un rôle important dans la survenue de certaines urticaires, notamment l'urticaire cholinergique et l'urticaire adrénergique.

Urticaire cholinergique

Les éruptions qui apparaissent dans ce type d'urticaire ressemblent à de la chair de poule. Elles touchent principalement le thorax, mais chez certains peuvent concerner l'ensemble du corps à l'exception du visage :

  • Il concerne principalement de jeunes adultes.
  • Les papules sont de petite taille (moins de 5 mm) et entourées d'un halo rouge.
  • On l'appelle également « urticaire à l'effort » ou « urticaire à la transpiration » car il est déclenché par une élévation de la température corporelle associée à une sudation lors : d'une activité physique, d'une émotion, d'un stress ou de l'ingestion de certains aliments (plat épicé, boisson chaude par exemple).

L'éruption disparaît généralement rapidement, en une demi-heure ou une heure. Un test à l'effort est en général proposé au patient pour s'assurer qu'il est concerné par ce type d'urticaire.

Le traitement médicamenteux adapté fait appel à des antihistaminiques comme la cétirizine et l’hydroxyzine.

Urticaire adrénergique

L'urticaire adrénergique est une forme rare :

  • Elle survient après un stress ou la consommation de thé ou café.
  • Les papules sont également de petite taille et entourées d'une auréole blanche.
  • Elle est associée à une augmentation de la concentration en adrénaline, noradrénaline et de dopamine dans le sang.
  • Pour poser le diagnostic, un test cutané est proposé au patient. Il consiste en une injection d'une dose d'adrénaline, qui reproduit les lésions.

Le traitement de ce type d'urticaire fait appel à des bêta-bloquants, médicaments classiquement utilisés pour traiter le problèmes cardiaques comme le propranolol, qui s'opposent à l'action de l'adrénaline.

Plus d'informations sur les problèmes de peau grâce à nos contenus !

Ces pros peuvent vous aider