Sommaire

 

Le stress est un état qui affecte de nombreuses personnes. S'il existe des traitements allopathiques destinés à le combattre, ceux-ci ne sont pas dénués d'effets secondaires. Mais il est ainsi possible de se tourner vers des alternatives plus naturelles.

Stress et psychotropes

Comme bon nombre de nos voisins européens, la consommation en France de médicaments psychotropes est très élevée. L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) indique que :

  • 131 millions de boîtes de benzodiazépines, médicaments anxiolytiques ou neuroleptiques, ont été vendues en 2012 ;
  • pas moins de 11,5 millions de français en ont consommé cette même année.

Pourtant, la prise de ces médicaments, surtout sur une longue période, n'est pas anodine :

  • elle est associée à un risque d'effets indésirables très variés :
    • des pertes de mémoire ;
    • une agitation, des cauchemars, des hallucinations, des troubles du comportement ;
    • une augmentation du risque de développer la maladie d’Alzheimer ;
  • les patients sont susceptibles de s''accoutumer à la substance, rendant son arrêt difficile.

Il est possible de se tourner vers des médecines alternatives pour la prise en charge de son stress. De nombreux produits sont disponibles en pharmacie, délivrés sans ordonnance. Ils peuvent être utilisés en première intention, avant d'opter pour un traitement classique en cas d'échec, ou aider le patient qui souhaite progressivement arrêter les psychotropes.

Phytothérapie : des antistress naturels

Certaines plantes, dotées de vertus sédatives et anxiolytiques, peuvent aider à combattre le stress :

  • La valériane officinale (Valeriana officinalis), ou « herbe à chat ». Ce sont ses parties souterraines qui sont utilisées (racines, rhizomes et stolons). Elle doit être consommée séchée, car elle contient, lorsqu'elle est fraîche, des molécules toxiques pour le foie.
  • La passiflore (Passiflora incarnata). Les parties d'intérêt correspondent aux feuilles, fleurs et tiges de cette plante grimpante. Elle lutte efficacement contre les palpitations liées à la nervosité.
  • Les feuilles de mélisse (Melissa officinalis). En plus de son effet calmant, ses propriétés antispasmodiques permettent d'apaiser les troubles digestifs associés à l'anxiété.
  • L'écorce de magnolia (Magnolia officinalis) diminue l'anxiété et permet d'améliorer les difficultés de sommeil.
  • Les cônes femelle de houblon (Humulus lupulus) sont sédatifs et, sous forme de tisane, aident à retrouver l'appétit. Attention cependant, cette plante contient des phyto-oestrogènes et ne doit pas être proposée à des enfants de moins de 12 ans. Elle doit aussi être évitée chez les femmes ayant souffert d'un cancer hormono-dépendant, ou concernées par un risque héréditaire.

Anti stress naturel : aromathérapie

Les huiles essentielles peuvent également aider à retrouver calme et sérénité. Les plus indiquées pour combattre le stress sont :

  • la lavande fine (Lavandula angustifolia) ;
  • la camomille romaine (Chamaemelum nobile) ;
  • la mandarine (Citrus reticulata) ;
  • l'ylang-ylang (Cananga odorata).

Pour profiter de leurs bienfaits, deux solutions :

  • on diffuse ces huiles essentielles dans l'air ambiant, par différents procédés (électriques, ultrasoniques, à l'aide d'une bougie, etc.) ;
  • en usage externe, on les applique sur la peau, diluées dans de l'huile végétale.

Luttez contre le stress grâce à nos contenus !

Ces pros peuvent vous aider