Sommaire

 

Les causes du psoriasis restent encore assez mystérieuses : génétique, stress, infections, fatigue, etc. Parmi ces facteurs de risque, intéressons-nous à celui qui touche de plus en plus de personnes dans le monde : le stress.

Dans quelles mesures le stress peut-il provoquer, voire aggraver, cette affection dermatologique qu'est le psoriasis ?

Caractéristiques et causes du psoriasis

Le psoriasis est une maladie de peau très fréquente, qui touche environ 2 % de la population en France et dans les pays occidentaux (population blanche).

Il débute généralement à l'âge de 20 ou 30 ans et se caractérise par :

  • une évolution chronique ;
  • des exacerbations (poussées) entrecoupées de périodes où les symptômes s'atténuent ou disparaissent.

Il ne s'agit pas d'une maladie dangereuse, mais elle pose fréquemment des problèmes :

  • psychologiques, en raison de l'aspect inesthétique des lésions et des démangeaisons ;
  • médicaux, si les lésions s'infectent ou en cas de complications.

Le psoriasis peut être aggravé ou apparaître suite à l'exposition à des facteurs déclencheurs, mais toutes les personnes atteintes de psoriasis ne sont pas sensibles aux mêmes facteurs. Citons :

  • le stress ;
  • la consommation d'alcool ;
  • des infections, par exemple une angine ;
  • un temps froid et sec ;
  • la consommation de tabac, etc.

Effet du stress sur le psoriasis

On sait depuis longtemps que le stress est un facteur déclencheur ou aggravant de certaines affections, surtout celles ayant trait à la peau.

Dans le cas du psoriasis, les poussées font suite la plupart du temps à :

  • un événement stressant ;
  • une rupture ;
  • un décès ;
  • des problèmes professionnels (surmenage) ;
  • des périodes d'examen.

Sans faire reposer l'apparition du psoriasis uniquement sur le stress, il est souvent admis que la première poussée de la maladie est provoquée par un fort stress.

Le mécanisme est le suivant :

  • Le système nerveux libère des neuromédiateurs.
  • Ces particules viennent favoriser l'inflammation de la peau.
  • Les cellules réagissent alors comme si elles avaient à faire face à une agression extérieure, et elles se retournent contre l'épiderme du patient.

Psoriasis : un générateur de stress

Dans beaucoup de maladies de peau telles que le psoriasis, le stress peut être un facteur déclencheur mais aussi une conséquence.

En effet, la peau étant l'objet de toutes les attentions, un psoriasis touchant le visage, par exemple, est particulièrement mal vécu, et porte parfois préjudice à son image de soi et donc à son bien-être.

On est alors confronté à de nombreux troubles comme :

  • la peur des rechutes ;
  • la peur du regard des autres ;
  • un fort stress ;
  • de l'anxiété ;
  • des insomnies ;
  • des difficultés sexuelles ;
  • une dépression plus ou moins sévère.

Il convient donc de ne pas uniquement envisager le stress comme un facteur déclencheur mais également comme une conséquence pouvant entraîner une véritable dépression.

Dans tous les cas, une prise en charge adaptée s’avérera nécessaire, par un médecin généraliste, un dermatologue, un psychologue voire un psychiatre.

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider