Sommaire

 

État de tension provoqué par les conditions de vie dans notre société moderne, le stress est une réaction physiologique bien connue de la plupart d'entre nous.

Si à petite dose il nous permet de faire face aux situations auxquelles nous sommes confrontés, il devient néfaste pour la santé physique et mentale lorsqu'il devient trop présent. Le point dans notre article.

Stress physique ou psychologique ?

Il est possible de distinguer deux types de stress différents, le stress physique et le stress psychologique.

Le stress physique est par exemple provoqué par :

  • une activité physique soutenue et inhabituelle ;
  • un manque de sommeil ;
  • une alimentation de mauvaise qualité ;
  • une maladie...

Le stress psychologique peut quant à lui faire suite à un événement traumatisant, comme la perte d'un proche ou le fait d'être victime d'une agression, d'un accident.

Mais il peut également résulter de pressions plus courantes, vécues au quotidien et notamment au cours de son activité professionnelle. Différents ingrédients sont propices à son apparition :

  • la sensation de perdre le contrôle par rapport à une situation donnée ;
  • la nouveauté ;
  • l'imprévisibilité ;
  • la menace de l'égo, la remise en doute de ses capacités.

La façon dont on perçoit une situation donnée est très variable d'un individu à l'autre ; un même événement peut déclencher un stress vif chez l'un, tandis qu'il n'en induira pas chez un autre.

Alors qu'un stress physique disparaît rapidement lorsque l'effort est terminé, un stress psychologique est moins limité dans le temps et devient chronique chez de nombreuses personnes, altérant alors grandement la qualité de vie.

Évaluation de son niveau de stress psychologique

Des psychologues de l'Université d'Ottawa, au Canada, ont mis au point un questionnaire visant à évaluer le degré de stress psychologique ressenti par un patient ; une version simplifiée, MSP-9 (Mesure du Stress Psychologique), repose sur les 9 affirmations suivantes :

  • Je suis détendu(e).
  • Je me sens débordé(e).
  • J’ai l’impression de manquer de temps.
  • J’ai des douleurs physiques : maux de dos, maux de tête, mal à la nuque, maux de ventre.
  • Je me sens préoccupé(e), tourmenté(e) ou anxieux(se).
  • Je ne sais plus où j’en suis, je n’ai pas les idées claires, je manque d’attention et de concentration.
  • Je me sens plein(e) d’énergie, en forme.
  • Je sens peser un grand poids sur mes épaules.
  • Je contrôle mal mes réactions, mes émotions, mes humeurs, mes gestes.
  • Je suis stressé(e).

Pour chaque affirmation, 8 choix sont possibles : pas du tout, pas vraiment, très peu, un peu, quelque peu, pas mal, beaucoup, énormément.En fonction du score obtenu, un niveau de stress est déterminé, et permet de se situer parmi 4 catégories : bas, moyen, élevé ou extrême.

Ce questionnaire peut être rempli en autonomie, ou proposé par un professionnel de santé. Certaines entreprises l'utilisent pour évaluer le niveau de stress de leurs collaborateurs.

Pour approfondir :