Sommaire

En psychologie, le souffle court est une sensation désagréable souvent ressentie cas d'anxiété, de peur ou de trouble psychosomatique. Il fait partie des symptômes physiques de l’angoisse et peut facilement être confondu avec d’autres maladies comme l’asthme ou un problème respiratoire. Pourtant, il existe des solutions pour soulager ce mal-être. On vous explique tout dans notre article.

 

 

Souffle court : son origine

Le souffle court est une sensation de respiration difficile qui peut apparaître dans certaines situations psychologiques difficiles, toujours en lien avec une forte angoisse. Il trouve son origine dans les symptômes physiques du stress.

Lorsque le cerveau se sent en alerte ou menacé, le corps se prépare à se défendre contre une peur imaginaire et il déclenche une cascade de réactions physiologiques : accélération du rythme cardiaque, augmentation de l’adrénaline, constriction des vaisseaux.

Les origines du souffle court peuvent être multiples en psychologie :

Lire l'article Ooreka

Caractéristiques du souffle court

Le souffle court est une sensation qui apparaît toujours de façon brutale, nous prenant par surprise de façon plus ou moins intense selon la cause.

Il se caractérise par :

  • l’impression d’une respiration bloquée ;
  • l’impossibilité de reprendre son souffle ;
  • la difficulté à avoir des expirations et des inspirations normales ;
  • une sensation désagréable ;
  • un sentiment de perte de contrôle ;
  • l’impression d’étouffer.

Conséquences du souffle court sur la santé

Le souffle court, lorsqu’il est d’origine psychologique, n’a pas particulièrement de conséquences sur la santé. En revanche, le caractère très angoissant de cette sensation peut donner l’impression d'étouffer et de mourir.

En l’absence de problème physique réel (maladie pulmonaire ou cardiaque, par exemple), les conséquences du souffle court sur la santé sont uniquement d’ordre psychologique. Il participe à augmenter l'angoisse de la situation, ainsi que les autres symptômes physiques de l’anxiété, comme les maux de tête et la tachycardie.

Lire l'article Ooreka

Que faire en cas de souffle court ?

En cas de souffle court, il est essentiel de ne pas succomber à la panique et surtout de se concentrer sur sa respiration. Pour cela, plusieurs méthodes de relaxation permettent de diminuer efficacement l’accélération de la respiration et de reprendre un souffle normal :

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider