Sommaire

 

Tout naturellement, lorsque l'on évoque le concept de stress, on pense immédiatement à un trouble émotionnel pouvant avoir des conséquences néfastes sur notre santé.

Or, contrairement à l'idée commune que l'on s'en fait, le stress n'est pas forcément mauvais pour nous. Il existe également un bon stress qui nous permet de nous dépasser dans certaines phases de notre vie.

Exemple de réaction de stress

Les objectifs des commerciaux sont élevés, voire assez difficiles à atteindre :

Certains vont prendre ce « défi » comme un challenge. Ils vont redoubler d'efforts et se remettre en question par rapport à leurs techniques de vente pour finalement atteindre avec fierté leurs objectifs.

D'autres vont immédiatement penser qu'ils n'y arriveront pas et vont avoir un sentiment de peur, d'anxiété face à l'avenir. Le stress apparaît.

Cet exemple souligne un fait important : le stress est déclenché selon notre façon de percevoir une situation donnée.

Ainsi, bien que certaines situations provoquent systématiquement un stress (perte d'un être cher, divorce, déménagement...), d'autres situations peuvent être appréhendées différemment selon les personnes (changement d'emploi, atteinte de nouveaux objectifs, départ à la retraite...).

On peut différencier le bon stress du mauvais stress à ses fruits : aux émotions qu'il suscite en nous. Un mariage peut provoquer un stress mais les émotions qui y sont attachées – joie, euphorie, plénitude – sont positives.

À l'inverse, si l'on se sent constamment « stressé » au travail parce qu'on subit un harcèlement moral et que l'on éprouve des émotions de peur, d'angoisse, de rejet face à son travail, c'est un mauvais stress par définition et il convient de tirer la sonnette d'alarme, pour éviter au plus vite le déclenchement des pathologies liées au mauvais stress.

Vous avez dit « stress oxydatif » ?

Le stress oxydatif se définit comme une agression chimique de notre organisme. Même si tout le monde sait que notre organisme est constitué de molécules dont certaines se désagrègent au fil des années provoquant le vieillissement cellulaire, il existe cependant d'autres molécules qui empêchent le vieillissement trop rapide de nos cellules.

Cette explication très schématique permet de comprendre qu'il existe des radicaux libres mais aussi des éléments permettant de freiner leur multiplication dans notre organisme et le vieillissement prématuré de celui-ci ou la maladie. Ainsi un bon équilibre des deux permet à notre organisme de se maintenir en bonne santé.

C'est lorsqu'il y a un excès d'agression chimique et que l'organisme n'arrive plus à évacuer le trop-plein de toxicité interne qu'apparaît le stress oxydatif. Les éléments pouvant accélérer ce processus sont : le tabac, la pollution, certaines drogues et le stress tel que nous l'avons défini plus haut.

Le stress pouvant être un facteur déclenchant de stress oxydatif pour l'organisme et entraîner des pathologies telles que : maladies cardiovasculaires, inflammations, et dans certains cas, cancers, il est d'autant plus urgent d'apprendre à déceler les symptômes du stress et surtout de combattre le stress au plus vite. Pour y réussir, des méthodes préventives sont à notre disposition.

Lire l'article Ooreka