Les pathologies liées au stress

Sommaire

 

Études scientifiques à l'appui, on avance désormais dans le milieu médical que certains ulcères de l'estomac sont provoqués par le stress. Il en est de même pour des affections cardiaques ou cancéreuses.

On a constaté qu'un organisme soumis à un stress important finissait par somatiser, c'est-à-dire qu'un trouble en premier lieu psychologique avait des répercussions sur l'état physique du patient. C'est pourquoi on entend de plus en plus souvent parler de maladies psychosomatiques.

Au nombre de ces maladies psychosomatiques :

  • la dépression, les migraines,
  • la tension artérielle, les maladies de peau (eczéma, psoriasis...)
  • les problèmes cardiaques, les troubles respiratoires, les troubles gastriques,
  • certains troubles hépatiques...

Récemment les faits marquants de l'actualité – suicides liés au stress au travail – ont amené les pouvoirs publics à prendre de nouvelles dispositions pour anticiper les troubles liés au stress.

Il est important que chaque individu sache combattre son stress par les méthodes qui lui conviennent afin de mieux préserver sa santé mentale et sa santé physique.

Lire l'article Ooreka

Les degrés du stress

De nombreuses études scientifiques ont été produites à propos du stress, tant en France qu'à l'étranger. En 1967, les chercheurs Thomas Holmes et Richard Rahe décidèrent de mener des recherches scientifiques plus poussées sur un panel représentatif de la population afin d'établir une échelle dans les degrés du stress en fonction des événements subis. Il en ressortit le tableau suivant :

  • Mort du conjoint : 100
  • Divorce : 73
  • Séparation conjugale : 65
  • Emprisonnement : 65
  • Décès d'un proche parent : 63
  • Blessure ou maladie physique : 53
  • Mariage : 50
  • Perte d'emploi : 47
  • Réconciliation conjugale : 45
  • Retraite : 45
  • Maladie du conjoint : 44
  • Maladie d'un proche : 44
  • Grossesse : 40
  • Naissance : 39
  • Arrivée d'un nouveau membre dans la famille : 39
  • Modification de la situation financière : 38
  • Mort d'un ami intime : 37
  • Changement de travail : 36
  • Modification du nombre de disputes avec le conjoint : 35
  • Modification de responsabilités professionnelles : 29
  • Départ de la maison d'un enfant : 29
  • Difficultés avec la belle famille : 29
  • Début ou arrêt de travail du conjoint : 26
  • Début ou fin de scolarité : 26
  • Changement dans les conditions de vie : 25
  • Changement des habitudes personnelles : 24
  • Conflits avec employeur : 23
  • Déménagements : 20
  • Changement des loisirs : 19
  • Changement des activités sociales : 18
  • Changement dans les habitudes de sommeil ou repos : 15
  • Changement du nombre de personnes vivant dans la famille : 15
  • Petites infractions de la loi : 11