Stress : les pensées positives

Écrit par les experts Ooreka

Si, comme nous l'avons évoqué, le niveau de stress est assez subjectif, nous pouvons avancer que, pour combattre efficacement les premiers symptômes du stress – déprime, irritabilité, fatigue – il est important de faire un travail sur soi et de booster son mental en créant des images positives et en cessant de ressasser, quand c'est possible, des pensées négatives qui ne font qu'ajouter encore à notre lot de stress. Explications.

La visualisation permet de remplacer dans son esprit des images stressantes ou angoissantes par des images positives. Il s'agit de penser positivement. Dans certaines situations, cette méthode que l'on appelle aussi visualisation créatrice ou visualisation créative, peut aider à prévenir le stress.

Exemple de pensée positive contre le stress

Une personne peut se sentir immédiatement « stressée » face à un client ou à un supérieur hiérarchique et, à l'idée de rencontrer une personne qui la met dans cet état de malaise, elle va commencer à ressentir de l'angoisse et risque de vivre plusieurs jours d'insomnies avant l'arrivée de la date du fameux entretien.

Dans le cas de cette personne, on peut comprendre que chaque confrontation du même ordre, provoquera chez elles les mêmes réactions d'angoisse.

En travaillant sur les images mentales, elle peut préparer un entretien en visualisant la situation avec le plus de détails possibles et en faisant en sorte que ces détails suscitent chez elle du bien-être, de la joie, une communication facile en lieu et place de l'angoisse qu'elle s'est créée mentalement.

Cette méthode de visualisation est d'ailleurs largement reprise en séances de sophrologie et on s'aperçoit que préparer quelqu'un à un événement majeur, lui permet d'aborder celui-ci plus sereinement.

Stress : les pensées positives

« Manager » ses émotions et créer des pensées positives

En formation de développement personnel, on trouve aussi les termes de pensée positive, visualisation et coaching de vie. À l'origine, on retrouve souvent Émile Coué et ses affirmations positives.

La liste ne s'arrête pas là et tous les enseignements que l'on retrouve en coaching, développement personnel, motivation, trouvent leur source dans des auteurs à succès tels que :

  • Tom Hopkins – voir son ouvrage « Partez gagnant »,
  • Dale Carnegie – voir son ouvrage «Triomphez de vos soucis »,
  • Dr Maxwell Maltz – voir son ouvrage « La psycho-cybernétique ».

Cette liste n'est pas exhaustive.

Maxwell Maltz écrit d'ailleurs dans son livre « La psycho-cybernétique » : « L'esprit ne fait pas de différence entre ce qui est vécu et ce qui est simplement très intensément imaginé. »

Il en ressort, que l'on peut programmer son mental pour des pensées positives, ou vouer celui-ci à la déprime, selon notre comportement.

Si l'on en croit l'essor de toutes ces techniques mentales, on peut dire qu'elles sont efficaces dans un but préventif, mais pas seulement.

Lorsque le stress est déjà installé, il est possible – tout en suivant un avis médical ou en entamant une psychothérapie – d'apprendre à orienter simultanément ses pensées et images mentales vers des éléments positifs, ce qui permet d'éliminer plus rapidement les effets négatifs qu'a pu occasionner le stress vécu.

Ces techniques de management des pensées, sont très intéressantes pour venir à bout du stress à la maison, comme du stress au travail.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
patrice bauget

atrapuncture (méthode naturelle ancienne)

Expert

SD
safia djoumi

aromathérapeute holistique et coach en nutrition

Expert

AL
aude level

assistante esthétique | centre level lyon

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !