Comme pour notre santé mentale, le mauvais stress peut avoir un impact sur notre santé physique.

En effet, dès lors qu'il devient répétitif et que nous ne savons plus le gérer efficacement, le stress va entrainer un affaiblissement de notre système immunitaire.

C'est ainsi que lorsque nous sommes sous pression, nous aurons davantage tendance à souffrir de maux d'estomac, de rhumes, bronchites, angines, grippes, maux de ventre, etc. Notre organisme étant trop affaibli pour lutter, c'est la porte ouverte à toutes sortes d'affections.

Si un rhume ou une bronchite se soignent facilement, il ne faut pas négliger pour autant la cause de notre maladie :

  • Personne n'est à l'abri d'un stress passager.
  • Toutefois, si vous vous sentez constamment sous pression, exposé à toutes sortes de maladies à répétition, votre organisme vous envoie un signal d'alarme.

Une fois guéris les petits maux, il faudra s'attaquer à la gestion de votre stress, afin d'éviter d'exposer votre organisme à des pathologies plus lourdes.

Des études ont en effet démontré que certains ulcères de l'estomac étaient provoqués par le stress. Il en est de même pour des affections cardiaques ou cancéreuses. Selon une étude, 55 % des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde attribuent leur maladie à un évènement de vie stressant survenu dans l’année précédant l'apparition des premiers symptômes.