Une jeune adulte : problème cardiaque ?

Question détaillée

Question posée le 09/08/2011 par Anonyme

Bonjour,
J'aimerais avoir un avis le plus clair et détaillé possible de votre part s'il vous plaît.
Je suis une jeune adulte de 19 ans.
Depuis le mois de février 2011, j'ai commencé à avoir de petites douleurs thoraciques. Il s'agissait au début de simples gênes par moment. Cependant, ces douleurs ont évolué pour devenir de plus en plus fortes. Mes symptômes étant une douleur au centre de mon thorax, me bloquant ou m'empêchant de pouvoir respirer correctement durant environ 7 à 10 minutes, ainsi qu'une obligation à ne plus pouvoir faire quoi que ce soit comme activité durant ces minutes, et à rester assise et finir par pouvoir me calmer  au bout de quelques minutes. A ces douleurs s'ajoutent parfois une sorte de prolongement de la douleur vers le dos et un peu vers l'épaule gauche.
Ces douleurs me viennent principalement lors de fortes émotions, principalement lorsque je m'énerve ou que je sois stressée. Même pour les choses qui me rendent mal, du coup je stresse et pleure, et ces douleurs me viennent aussi.
Mes amies proches me voient souvent très calmes, mais savent que je suis souvent tendue. J'ai vu plusieurs kinés, un acupuncteur et une ostéopathe pour essayer de détendre un peu mon corps, mais ils n'y arrivent pas.. ça va mieux juste pendant 2 à 3 jours et à nouveau tendue de partout..
Bref, il ne s'agit pas du sujet principal... Au moins pour dire que mes amies proches me trouvent assez stressée.
Finalement, je suis allée voir mon médecin et il m'a fait faire une radio pulmonaire, tout est normal. On m'a donc orienté vers un cardiologue. Il m'a fait faire un électrocardiogramme, rien. Cependant, vu mes symptômes, il était inquiet, et m'a fait faire un scanner cardiaque. Tout semble normal encore. Conclusion qu'on m'a donné, c'est que je suis beaucoup trop stressée, qu'il faut que j'arrive à me calmer.
Du coup, je me suis arrêtée à là quant à mes examens. Mais un jour, un matin j'ai eu à nouveau mal au thorax, juste en étant assise dans la voiture, et que je pensais à certaines choses qui me font stresser. Et là, c'était la première fois que j'ai mal à ce point, et la douleur semble s'être propagée dans tout le haut de mon bras gauche. J'étais comme paralysée par la douleur et je ne pouvais faire qu'attendre que ça s'arrête. J'ai tout de même pu observer l'heure affichée dans la voiture pour me rappeler la durée de cette douleur, soit 9 minutes. Cette fois là j'ai vraiment pensé y rester, ce sentiment est venu par lui-même lors de la douleur.
Mes douleurs s'orientent toutes vers l'angine de poitrine. Les seuls critères me concernant qui puissent rapprocher de ça, c'est que je suis assez stressée et émotive, que je garde beaucoup de sentiments pour moi, ainsi que je sois assez sédentaire.
Je me dis que si ça serait en rapport avec ça, alors il faudrait peut-être vérifier à l'effort comment mon coeur réagit.
Si je parle de sport, eh bien je n'ai pas de douleurs lorsque j'en pratique. Je fais par moment du tennis, avant j'en faisais énormément pour la compétition, mais j'ai dû m'arrêter pour cause de tendinite à l'épaule droite, mais les kinés n'ont rien pu faire, parce qu'il fallait toujours qu'ils s'occupent de détendre mon dos et mon cou, du coup ils n'avaient quasiment jamais le temps après pour mon épaule.
Mes douleurs me viennent toujours lors de fortes émotions.. une fois ça m'est arrivée même quand je rigolais beaucoup pour quelque chose.
Je ne sais plus vraiment quoi faire et quoi penser. Me dire de moins stressée.. mais encore ? Il n'y a pas d'autres choses à faire ? Au moins que je sois certaine de savoir ce que j'ai.
Si on me dit juste de moins stressée.. alors rien ne s'arrangera. Peut-être qu'il n'y a que ça à faire dans mon cas, je ne sais pas. Mais avant, de vérifier qu'il n'y a que ça que je puisse faire.
Une angine de poitrine à 19 ans, c'est vraiment rare je sais.. mais bon.
Je trouve que les tests qu'on m'a fait ne conviennent pas à ce que j'ai, du moins pour détecter ou voir peut-être quelque chose.
Un test d'effort ? (même si ça ne serait juste qu'en rapport avec les émotions ?..)
Un test quant à la trinitrine ? (Oui je me suis assez renseignée..)
Aidez-moi s'il vous plait..
Je vous remercie, espérant avoir une réponse de votre part le plus rapidement possible, ainsi qu'un remerciement pour lire tout ce que je vous ai écrit..
Au revoir.

Signaler cette question

2 réponses d'expert

Réponse envoyée le 10/08/2011 par Ancien expert Ooreka

Bonjour Fraise21,

Très difficile de vous donner un avis de si loin.. Parallèlement à des examens cliniques sur votre coeur, essayez de vous pencher sur l'éventualité de problèmes psychosomatiques... Peut être faire le point pour cela avec un psy?

Une idée qui me vient.. et juste une idée.. N'y aurait il pas eu, dans votre famille ou votre entourage, un ancêtre ou une personne chère ayant succombé à une angine de poitrine?

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 11/08/2011 par Anonyme

Bonjour,
Pour le psy, peut-être bien je ne sais pas.
Quant à la seconde question, il n'y a pas eu dans mon entourage ou dans ma famille à ce que je sache, une angine de poitrine.
En tout cas déjà, merci d'avoir pris le temps de lire et de répondre à ma question Mincepourtoujours :)

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 04/09/2011 par Coaching-Harmonique

Si les examens médicaux sont normaux le mieux serait d'intervenir sur votre stress par 2 moyens très simples et efficaces
Tout d'abord le stress est généralement créé par un trop plein d'émotions qui nous dépassent et que nous avons bien du mal à décrypter. Cela se traduit par un sentiment de mal-être, des modifications de comportements, et il peut même s'ensuivre des troubles de santé. En général les personnes stressées, ne sont plus capables d'analyser leur situation et d'envisager des solutions leur permettant d'en sortir.
Donc 2 outils utilisables
Le premier outil est la respiration de cohérence cardiaque :
La gestion du stress par la respiration se pratique de la manière suivante :

En cas de stress, commencez par souffler le plus longtemps possible et le plus complètement possible avant d’inspirer.
Puis, inspirez en utilisant la respiration abdominale, c’est-à-dire commencez votre inspiration en gonflant d'abord votre abdomen, puis votre thorax. En plus d’être profonde, la respiration abdominale permet de détendre le plexus solaire, source de nos émotions et de nos tensions.
Puis expirez à nouveau en soufflant lentement et complètement. Puis respirez sur un cycle inspiration-expiration de 10 secondes, soit 6 respirations par minutes.
Maintenez ce rythme durant au moins 18 cycles (durée 3 minutes) à 30 cycles (durée 5 minutes). Vous pouvez utiliser la vidéo pour bien visualiser et assimiler le rythme de cette respiration.
Cela permet de réduire de façon durable son état de stress, si on pratique régulièrement ces cycles de respiration durant 3 à 5 minutes 3 fois par jour (le matin, en milieu de journée et en début de soirée). La cohérence cardiaque est un état d’harmonie entre le système nerveux sympathique et le parasympathique (frein), obtenu lors de l’inspiration et l’expiration, en particulier via la respiration abdominale. Il a notamment été démontré que cette méthode a de nombreux bénéfices sur la santé (diminution du cortisol, augmentation de la DHEA, de la sérotonine). Vous trouverez sur ma page une petite vidéo qui permet de se caler sur le bon rythme de respiration http://www.coaching-harmonique.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=44&Itemid=48

Le 2° outil permet de gérer un stress aigu : le Quick REMAP
Il s'agit de 4 points à stimuler qui permet d'obtenir un apaisement rapide.
Vous trouverez les vidéos qui permettent de pratiquer ces 2 outils sur la page gérer son stress www.coaching-harmonique.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=44&Itemid=48
Marie-Pierre GLENISSON
http://www.coaching-harmonique.fr/





Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !